Constructeurs

Offrir une valeur ajoutée tout en réduisant les coûts: telle est la gageure des constructeurs en ces temps difficiles. Et qui sait si cette tendance ne va pas se poursuivre à l’avenir ? Les réseaux de canalisations en PVC relèvent ce défi, en fournissant aux constructeurs une solution extrêmement fiable et durable, plus que concurrentielle sur le plan de la rentabilité, si on la compare à l’argile, au béton et à la plupart des autres matériaux.

Avantages pour les constructeurs:

• Une installation dans des environnements où la température est inférieure à 5 °C est possible en utilisant des tubes en PVC modifié choc ou orienté

• Les tubes en PVC résistent aux chocs et à la pression

• Fabrication hors site: préfabrication possible

• Produits tout à fait adaptés aux projets de rénovation dans lesquels la sécurité incendie est un enjeu

• Applications dans les secteurs de l’eau, de l’assainissement, du sol et des déchets, de l’électricité et du gaz

• Excellente résistance à de nombreuses substances chimiques, aux effluents, aux acides, aux huiles, aux graisses et aux alcools

• Faible coefficient de dilatation, haute résistance et isolation (thermique et acoustique) efficace

• Equilibre optimal entre rigidité et flexibilité

• Résistance maximale obtenue avec un minimum de matériaux

• Résistance aux mouvements de terrain, aux pics de pression et même aux tremblements de terre

• Pose rapide et aisée

• Les canalisations d’assainissement en PVC-U présentent 6 fois moins d’assemblages défectueux que les canalisations fabriquées dans des matériaux traditionnels

• Pas de soudure à haute température requise. Assemblage par emboîtement ou collage au solvant

• Les tubes et raccords en PVC relèvent de normes européennes qui régissent leurs propriétés, y compris leurs dimensions et leurs caractéristiques mécaniques et physiques

• Comme ils sont normalisés, les tubes et les raccords de tous les fabricants sont interconnectables

• Développement durable: produits non toxiques; approche du «berceau au tombeau»; approche du «berceau au berceau» pour tous les matériaux résiduels (les chutes peuvent être recyclées)